Lancement de la campagne de vérification des instruments de mesure.

Ce mercredi 05 avril 2023, le Ministère du Commerce, de l’Industrie et des PME à travers l’Institut Guinéen de Normalisation et de Météorologie (IGNM) a lancé sa campagne annuelle de vérification des instruments de mesure. Celle-ci vise à garantir l’équité dans les activités commerciales sur tout le territoire.

C’est à l’abattoir de Kakimbo dans la commune de Ratoma que la campagne a été lancée. Objectif : garantir l’équité, la transparence et la loyauté des activités commerciales. La campagne de lancement a été présidé par la Ministre de tutelle Louopou LAMAH, accompagnée de plusieurs cadres du ministère.

Après l’abattoir de Kakimbo, la ministre et sa suite se sont rendues dans les marchés de Taouyah et de Kenien pour vérifier l’utilisation des instruments de mesures. A la fin de sa tournée d’inspection, la ministre s’est réjouie de la franche collaboration avec la fédération des bouchers de Guinée, notamment ceux de Ratoma qui étaient ouverts au contrôle.

<< Le constat est qu’ici, il y’a besoin d’ouvrir un couloir d’échanges entre le Ministère du Commerce et celui de l’agriculture et de l’élevage, pour pouvoir améliorer les conditions de travail des bouchers et garantir la sécurité alimentaire des consommateurs >>, a-t-elle déclaré à la fin de la tournée.

Puisque la perspective est de travailler avec les directeurs techniques et créer des partenariats publics-privés, pour introduire dans le circuit commercial des instruments homologués, la ministre a annoncé la prochaine étape. << A l’issue de cette vérification, nous aller procéder au retrait des balances non conformes. Nous allons apposer des vignettes de couleurs vertes sur les balances conformes >>, a ajouté la ministre.

Thierno mamoudou Diallo, président de la Fédération Bétail-Viande de la région du grand Conakry a pour sa part rassuré de leur engagement à mieux faire, avec l’accompagnement du ministre. << Nous nous engageons avec fermeté auprès de notre ministre, par le biais de sa direction nationale IGNM. On demande à ce que le gouvernement nous accompagne, qu’on ait des mesures plus adéquates que celles d’aujourd’hui pour la satisfaction de notre peuple >>,

Lire la suite...

Les services déconcentrés du ministère outillé sur les instruments du commerce.

L’atelier de sensibilisation, de renforcement de capacités et d’information des acteurs économiques publics sur la politique commerciale de la Guinée et ses impératifs y compris la stratégie de mise en œuvre a pris fin ce mercredi 22 mars 2023. Cet atelier s’est tenu à Kankan et a regroupé l’ensemble des agents des services déconcentrés du ministère des régions de Faranah, N’Zérékoré et Kankan.

Durant deux jours ces agents ont été formés sur les thématiques ci-après :

–          aperçu sur l’organisation Mondiale du Commerce (OMC) et le programme Cadre Intégré renforcé (CIR) ;

–          la Politique Commerciale de la République de Guinée et ses impératifs ;

–          la Guinée et la ZLECAf ; et

–          l’état de mise en mise en œuvre des recommandations de l’immersion gouvernementale à l’intérieur du pays.

Au terme de la formation, la porte-parole des participants a remercié le département pour l’initiative et promis de restituer cette formation auprès de leurs collègues pour une meilleure appropriation de ces instruments du commerce.

Pour sa part le Directeur Général du BSD M. Abdoulaye Bella Diallo a félicité l’ensemble des participants pour l’intérêt et la sérénité qu’ils ont observés tout au long de la formation. Ensuite, il a promis de transmettre les recommandations issues de la formation à qui de droit.

Le Directeur de Cabinet du Gouvernorat M. Almamy Simbaly Camara au nom du gouverneur de Kankan, a remercié le ministère pour cette initiative qui vise à rendre performant les agents des services déconcentrés, ce qui leur permettra par conséquent de produire de meilleur résultats.

Il faut rappeler que cette formation a été organisé par le ministère du Commerce de l’industrie et des PME à travers son programme Cadre Intégré Renforcé (CIR).

Le Service de Communication du Ministère.

Lire la suite...

24H Energy: la Ministre annonce des mesures suite aux résultats de l’expertise contradictoire.

Lundi 20 mars 2023, la ministre du Commerce, de l’Industrie et des PME, Madame Louopou LAMAH a animé un point de presse dans la salle de réunion du département. Objectif : diffuser les résultats de l’expertise contradictoire de la Société American Beverage (SABEV) relative à la boisson 24h energy.

D’entrée, madame la ministre a expliqué le processus ayant mené à la réalisation des résultats d’analyse contradictoire effectué en Belgique. << Le 23 janvier, nous avons reçu l’entreprise qui a contesté les résultats diffusés par l’office national de contrôle de qualité (ONCQ). Après plusieurs discussions, nous avons convenu avec l’entreprise de procéder à une analyse contradictoire… le 7 mars 2023, nous avons reçu les résultats de l’analyse contradictoire qui réconforte l’office national de contrôle de qualité dans sa position d’autorité compétente d’analyse de la qualité dans notre pays. Au jour d’aujourd’hui, ces résultats démontrent une fois de plus que la boisson incriminée a un taux très élevé d’acidité et des coliformes. Ce qui veut dire qu’il y a des problèmes d’hygiène à régler. Et, il y a le taux d’acidité à régler aussi >>, a-t-elle rappelé.

Le lot incriminé concerne la production de la période allant du 13 au 29 décembre 2022 pour des formats de 500 ml de la boisson énergétique 24H. Jugée impropre à la consommation suite à une mission d’inspection effectuée par les agents de l’office national de contrôle de qualité en janvier, un arrêté de la ministre avait ordonné sa saisie, son retrait du marché et sa destruction.

Après donc les résultats de l’analyse contradictoire qui confirme ceux de l’ONCQ, la ministre a annoncé la destruction du lot incriminé de 184.000 casiers saisis et des 30 000 casiers se trouvant encore au sein de l’entreprise. Elle a également annoncé la dépêche d’une équipe à SABEV. << Nous allons aussi dépêcher une équipe au niveau de l’entreprise pour voir effectivement si les recommandations formulées lors de la visite du 04 janvier ont été prises en compte et exécutées. Ensuite, nous allons autoriser une production d’essai. La production d’essai sera analysée une fois encore dans notre laboratoire de l’ONCQ. Lorsque les résultats seront concluants, nous allons autoriser la reprise de la production. Et chaque mois, de façon périodique, nous allons procéder au prélèvement et à l’analyse pour rassurer encore une fois de plus les consommateurs >>, a assuré la ministre.

Alpha Boubacar Bah, administrateur local de la société American Beverage a rassuré de leur volonté d’intégrer toutes les recommandations du ministère. << Nous sommes d’accord de les retirer de la consommation parce que la santé prime d’abord. Nous sommes à la disposition du ministère de l’industrie et du commerce par rapport à toutes les recommandations pour que l’activité reprenne le plutôt que possible >>, a réaffirmé le représentant de la société.

Lire la suite...